Paperman

Paperman-Disney

Paperman, c’est l’amorce d’une histoire d’amour en noir et blanc, dans le New York des années 50. Un jeune homme attend le métro, une liasse de feuille à la main. L’une d’elles s’envole et arrive sur les lèvres maquillées d’une jolie jeune femme qui y posent l’empreinte d’un baiser. Un peu comme les Dalmatiens de Roger et Anita, les feuilles de papier animées vont précipiter la rencontre des deux jeunes gens dans un scénario d’une poésie tout aérienne.

Avec ce court métrage diffusé avant « Les mondes de Ralph » et nominé aux Oscars dans la catégorie « short », les studios Disney renouent avec les classiques d’animation. Il a été réalisé par John Kahrs, animateur vedette de l’école Pixar (Les Indestructibles, Ratatouille, Monstres et Cie) qui utilise les ressources de l’animation old school, mixant 2D et 3D.

If you missed it in theaters, Disney’s Oscar-nominated romance “Paperman” is now online, in time for Valentine’s Day. The animated short film screened before “Wreck-It Ralph” in theaters last fall and debuted on YouTube this week.

“Paperman” is about a young office worker in midcentury New York who meets his soul mate while waiting for the train. The train arrives and the girl is gone, but he gets a second chance at a meet-cute when he looks out his office window and sees her in the skyscraper across the street. Cue the paper airplanes.

It’s a love story rendered in gorgeous black and white, harking back to the days of hand-drawn animation — which is exactly what first-time director John Kahrs was aiming for. 

(Via A.S. Leurquin / Le Soir & Los Angeles Times)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *