L’Atelier de Cézanne

PortraitDeCezanne-AtelierDesLauves

Paul Cézanne assis dans son atelier des Lauves, par Bernard Emile

En novembre 1901, Paul Cézanne achète à Joseph Bouquier, une petite propriété de campagne entourée de 7000 m2 de terrain agricole, planté d’oliviers et de figuiers, bordé par le canal du Verdon, sur la colline des Lauves. Cézanne y commande, d’après ses propres plans, la construction d’un atelier. Après dix mois de travaux, en septembre 1902, il y emménage et rassemble entre ces murs, avec son matériel de peintre, tous les objets qui lui sont chers et qu’il met en scène dans ses dernières natures mortes.

AtelierDeCezanne_09Tous les jours, inlassablement, Cézanne quitte son appartement de la rue Boulegon pour venir travailler dans son grand atelier à la campagne. Il se lève très tôt, va à son atelier en toute saison, de 6h à 10h30, revient prendre son repas à Aix, et repart aussitôt après au « motif » jusqu’à cinq heures de l’après-midi.

Dans cet atelier de lumière et de silence, personne n’entre que lui. Il se retire dans son abri, un lieu de recueillement et de travail où l’on ressent encore aujourd’hui avec intensité sa présence.

Les jours de pluie ou de grand froid, il reste là, au milieu de ces objets familiers qui sont devenus les modèles de ses natures mortes : quelques faïences, des bouteilles, des vases, des fleurs en papier ou des étoffes, des fruits, des pommes surtout, ainsi que des crânes et le petit  » amour  » en plâtre. Des dizaines d’œuvres, aujourd’hui conservées dans les grands musées du monde, dont ses dernières « Grandes Baigneuses », ont été peintes dans cet atelier.

PaulCezanne-NatureMorteAuCrane

Paul Cezanne, Nature morte au crâne

Le 15 octobre 1906, alors qu’il peint le cabanon de Jourdan, situé non loin de l’atelier, Cézanne est surpris pas un orage. Il continue à peindre et, trempé jusqu’aux os, s’évanouit. Cézanne voulait mourir en peignant. Il s’éteindra huit jours plus tard, atteint d’une pleurésie.

Après sa disparition, l’atelier est resté fermé pendant quinze ans. En 1921, Marcel Provence le rachète au fils de Cézanne et l’occupe jusqu’à sa mort en 1951. Pour le sauver de l’appétit des promoteurs, James Lord et John Rewald, fondent en 1952, le Cezanne Memorial Committee. Cent quatorze donateurs américains participent financièrement à cette sauvegarde. Ils rachètent l’atelier de Cézanne et l’offrent à l’Université d’Aix-Marseille.

Inauguré le 8 juillet 1954, le musée-atelier de Cézanne est cédé en 1969 à la Ville d’Aix-en-Provence qui en est toujours propriétaire.

Photos FG © Roughdreams.fr

+

INFORMATIONS PRATIQUES

Atelier des Lauves
9, avenue Paul Cézanne
13090 Aix-en-Provence

Tél. : 04 42 21 06 53

Horaires 
10h – 12h / 14h – 17h du 1er octobre au 31 mars.
Horaires étendus au printemps et à l’été (cf. site)
Fermé 1er, 2 et 3 janvier, 1er mai, 25 décembre et les dimanches en décembre, janvier, février

+

http://www.atelier-cezanne.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *