Le Mur | Collection Antoine de Galbert

LeMur_lamaisonrouge_09

Voilà 10 années qu’Antoine de Galbert expose des collections privées à la maison rouge, fondation d’utilité publique dédiée à l’art contemporain dont il est le père et mécène. Pour célébrer cet anniversaire, l’homme dévoile une partie de sa propre -gigantesque- collection, dans le cadre d’une exposition nommée Le Mur.

Jusqu’au 21 septembre, le visiteur découvrira donc au fil des salles du centre d’art quelques 1200 œuvres (peintures, photographies, dessins, néons et volumes) dont l’ordonnancement, aléatoire, a été décidé par un programme informatique. Des calculs neutres de la machine découlent un accrochage à touche-touche, du sol au plafond, sans distinction de forme, de taille, de valeur commerciale ou de notoriété des artistes.

Collectionner, pour Antoine de Galbert, est une démarche obsessionnelle et compulsive : «Je vis parfois la collection comme une addiction inavouable […] je collectionne comme je fume, sans cesse, et j’envie ceux qui se contentent de deux cigarettes par jour. Ma collection est une tabagie». La méthode «maximaliste» retenue pour l’accrochage traduit bien visuellement l’emprise de la collection sur son propriétaire, la place envahissante qu’elle occupe dans sa vie. Cette dernière permet également de voir se dessiner devant nos yeux le goût du collectionneur pour les œuvres «incarnées», charnelles, magiques, troublantes, bizarres, celles qui abordent des thèmes intimement liés à notre existence (le corps, le temps, l’animalité, le sexe, l’amour, le dégoût, la violence, la solitude, la mort…). Un paysage mental fascinant, mais aussi une leçon de regard.

LeMur_lamaisonrouge_12

Photos © FG / Roughdreams.fr

Cartels numériques

Pour des raisons pratiques de place et de lisibilité, les informations sur les oeuvres sont proposées en format numérique. Ces cartels numériques sont accessibles via des écrans tactiles disposés dans les salles d’exposition. Vous pouvez aussi les consulter sur vos téléphones mobiles (smartphones) et tablettes tactiles.

Le Mur – Les 10 ans de la maison rouge
Jusqu’au 21 septembre 2014

à la maison rouge
10 boulevard de la bastille
f – 75012 paris

+

http://lamaisonrouge.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *