Markus Åkesson | New works

Markus Åkesson-The Passage (Ophelia), 2015

L’artiste Markus Åkesson, que nous avons interviewé en 2013 (lire), revient au VIDA Museum de Borgholm en Suède pour une seconde exposition institutionnelle d’envergure. Ses tableaux et sculptures récents, pour certains inédits, se voient réunis dans ce grand espace immaculé, qui vient contraster avec la palette nocturne de l’artiste. A la demande de ce dernier, j’ai eu le grand plaisir de signer le texte critique reproduit en trois langues (FR-EN-SE) dans le catalogue de l’exposition. Extrait :

« Au cours des quatre dernières années, le peintre suédois Markus Åkesson a donné naissance à un ensemble d’œuvres énigmatiques où se déploient en silence des histoires défiant toute logique normative.

Dans ses peintures figuratives à l’atmosphère pesante et poétique, les personnages semblent impliqués dans des scénarios dissonants au temps suspendu. Indifférents au tumulte du monde, ils offrent au regard leur solitude méditative, semblant être seuls à même de déjouer le drame métaphysique qui se noue en eux et autour d’eux.

Faisant du crépuscule son espace temporel de prédilection, l’artiste se plait à peindre ces moments-limite où l’œil peine à discerner les formes, mais aussi où ce que nous avions tenu pour concret s’avère incertain, voire imaginé. C’est dans cet interstice quelque peu indistinct qu’il préfère se positionner, opérant avec méthode à un travail de bascule des apparences. Du réel, il nous transporte peu à peu vers les domaines de l’intermédiaire et de l’hallucinatoire, explorant les thèmes de la parasomnie, de l’illusion ou du voyage dans l’outre-monde.

Tout à la fois singuliers et obsessifs, ces motifs picturaux placent l’expérience du seuil, sous toutes ses formes, au cœur de l’œuvre du peintre. Visions au seuil de l’éveil, enfants au seuil de l’âge adulte, chercheurs au seuil de la connaissance, dépouilles au seuil de la vie. Sous ses coups de pinceaux fluides et inspirés, Markus Åkesson peint des tableaux-frontière, des paysages mentaux flottant aussi bien au bord du rêve qu’à celui de la mort et de l’invisible. (…) »

Artworks © Markus Åkesson. Catalog views © FG /Roughdreams.fr

+

Markus Åkesson – New Works
Jusqu’au 4 août 2015

au VIDA Museum
Halltorp
Box 4
SE-387 21 Borgholm – Sweden

http://www.vidamuseum.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *