MEXIQUE (1900–1950)

ExpoMexique_GrandPalais_04

Depuis son indépendance conquise face à la monarchie espagnole en 1821, le Mexique n’a cessé d’affirmer sa volonté de changement et son esprit de modernité. C’est en s’appuyant sur la peinture, la sculpture, l’architecture, l’urbanisme, la musique, la littérature, le cinéma et les arts appliqués que le pays forge son identité.

L’exposition présentée actuellement au Grand Palais est la plus grande manifestation consacrée à l’art mexicain depuis 1953. Offrant un panorama d’artistes célèbres tels que Diego Rivera, Frida Kahlo ou Rufino Tamayo, le parcours dresse un constat de la bouillonnante créativité artistique du pays tout au long du XXe siècle. « Habituellement on voit l’art mexicain comme un produit de la révolution du 20ème siècle (…) mais je crois que c’est aussi le moment d’avoir une vision plus large et voir qu’il y a aussi une série d’antécédents qui vont de la fin du 19ème siècle au début du 20ème« , explique le ministre mexicain de la Culture Rafael Tovar y de Teresa. Les quatre grandes parties de l’exposition, nommées respectivement « L’art avant la Révolution », « Le Mexique et la Révolution », « Les autres visages de l’école mexicaine » et « Hybridations : rencontre de deux mondes » permettent de prendre la mesure de la richesse de l’art mexicain de la période, entre hommage au primitivisme et inspirations modernistes. Rafraîchissant!

Photos FG / Roughdreams.fr

Mexique (1900-1950)
Diego Rivera, Frida Kahlo, José Clemente Orozco et les avant-gardes
Du 5 octobre 2016 au 23 janvier 2017

aux Galeries nationales du Grand Palais
3, avenue du Général Eisenhower
75008 Paris

+

http://www.grandpalais.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *