L’Oeil de Baudelaire

LOeildeBaudelaire_MuseeVieRomantique_05

Au cours des années 1840-1850, le tout jeune journaliste Charles Baudelaire court les salons parisiens, arpente les allées de l’Exposition Universelle et tente de se faire connaître comme critique d’art. Il défend la peinture romantique de l’époque, avec de grandes figures telles que Delacroix, Ingres, Corot, Rousseau ou Chassériau, face aux chantres de l’académisme.

Cent-cinquante ans après la disparition de l’incontournable poète, le Musée de la vie romantique consacre une exposition aux passions (et désaveux) esthétiques de ce dernier. Le visiteur découvre un étonnant dialogue entre les textes critiques de Baudelaire et les œuvres d’art qu’ils commentent. En présence d’une centaine de peintures, sculptures, estampes et photographies évoquées par Baudelaire, le spectateur est invité à confronter son propre regard à la sensibilité artistique de l’auteur des Fleurs du mal et à comprendre comment s’est forgée la définition de « la beauté moderne ».

Photos © FG / Roughdreams.fr

L’Oeil de Baudelaire
Jusqu’au 29 janvier 2017

au Musée de la Vie Romantique
Hôtel Scheffer-Renan
16, rue Chaptal 75009 Paris

http://www.vie-romantique.paris.fr/

One Comment on “L’Oeil de Baudelaire

  1. Pingback: Décembre 2016 : mes favoris - La Lune Mauve

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *