Chiharu Shiota | Labyrinth of Memory

© PHILIPPE DESMAZES / AFP

Pour le premier événement culturel produit par La Sucrière à Lyon, l’artiste japonaise Chiharu Shiota réalise une installation monumentale dans une totale intégration de l’architecture du bâtiment. Seize robes blanches, suspendues au plafond dans un réseau de corde noire qui a nécessité environ 1000 mètres de coton satin et un camion de laine noire (600km de laine). Chaque robe est réalisée par le créateur Mongi Guibane.

« Pour mon exposition à La Sucrière à Lyon, j’ai imaginé un projet spécifique à l’architecture et l’identité même du bâtiment en utilisant le plafond et les piliers comme structures d’environnement immersif. Seize robes blanches seront suspendues au plafond, entre les piliers dans tout l’espace.  Les robes semblent accrochées individuellement, mais sont toutes reliées par un seul tissu blanc. Le fil noir entoure les robes, dans un tissage autour des piliers créant une atmosphère dense.  Les visiteurs peuvent marcher autour de l’installation et à l’intérieur de celle-ci, naviguer dans l’espace créé par les tissages.

La robe est  une seconde peau. Il arrive que parfois cette seconde peau nous décrive mieux que notre peau elle-même. La robe  « seconde peau » est en nous. Je pense que tout est à l’intérieur du corps – famille, peuple, nation et religion…. Cette relation est intrinsèque, c’est parfois confortable, mais ce peut être aussi contraignant et paralysant. À l’aide de fils qui  entourent la robe  « seconde peau », je fais un environnement qui décrit ces relations. Le tissage obscurcit la vue du spectateur, et les robes deviennent plus difficiles à voir. Les visiteurs sont complètement immergés dans l’installation, ils naviguent  à l’intérieur de la relation entre la robe et les tissages et ils marchent dans un labyrinthe. Cette expérience vise à démontrer la complexité d’être,  en confrontant les visiteurs à eux-même et au travail. Espace, temps, gravité et pensée humaine forment une relation. Toutes ces relations sont représentées dans mon exposition. »

Chiharu Shiota, Oct 2011


+

Labyrinth of Memory
du 4 mai au 31 juillet 2012

La Sucrière
Quai Rambaud
69002 Lyon – France

+

http://www.chiharu-shiota.com/

http://www.lasucriere-lyon.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *