Paul McCarthy | Installations

PaulMcCarthy_WS_03

Il était une fois dans l’Upper East Side… WS, l’installation la plus grande et ambitieuse à ce jour de l’artiste américain Paul McCarthy.

Jusqu’au 4 août 2013, Park Avenue Armory présente WS, une œuvre monumentale où s’entremêlent sculpture, vidéo et performance. En collaboration avec son fils Damon, l’artiste Paul McCarthy propose une interprétation subversive du grand classique Blanche Neige (Snow White). Tous deux nous offrent ici une œuvre d’art totale et complexe, loin de la version Disney, tout en se référant aux icônes et mythes américains.

Composée d’une forêt massive, à la fois enchantée et menaçante, faite d’arbres hauts de 10 mètres et de fleurs surdimensionnées aux couleurs vives, un paysage luxuriant s’étend en relief. Au centre de l’installation, une maison jaune style ranch, dont les trois quarts sont une réplique exacte de la maison d’enfance de McCarthy, pose le décor d’une performance filmée au sein même de cet ensemble.

PaulMcCarthy_WS_05Sur 820 m2, chambres, cuisines, salle à manger et couloirs sont remplis des détritus résultant du tournage, preuve du caractère performatif de l’œuvre. Tout autour de l’installation, la vidéo de 7 heures, est projetée sur quatre écrans de grande envergure, immergeant le visiteur dans un conte de fées alternatif où une utilisation non orthodoxe de la nourriture entre autre, transforme la performance en véritable bacchanale. Âmes sensibles s’abstenir, l’artiste et la direction du Park Avenue Armory en ont restreint l’accès aux moins de 17 ans.

Comme en démontre une autre exposition organisée par la galerie Hauser & Wirth, et actuellement présentée sur le site de la 18e rue jusqu’au 26 juillet ; McCarthy aime a placer la figure humaine au centre de son travail. Rebel Dabble Babble est le troisième et dernier volet d’une programmation printanière 2013 entièrement dédiée à l’artiste au sein des galeries de New York d’Hauser & Wirth.

Cette exposition, décrite par McCarthy comme n’étant qu’un composant d’un unique work in progress, s’inscrit ainsi dans un énorme puzzle, dont WS ferait également partie. Ici, la toute aussi complexe et dense installation vidéo est inspirée par le film de 1955 de Nicholas Ray Rebel without a Cause, mais aussi de la rumeur qui circulait à l’époque sur les relations entre son réalisateur et ses stars James Dean (incarné ici par James Franco), Natalie Wood et Sal Mineo.

PaulMcCarthy_WS_10Le visiteur découvre la galerie peu éclairée et plongée dans un raffut de bruit métallique et une cacophonie de cris et de grognements coïtaux. Ce barrage sonore, dont on ne peut échapper, enveloppe deux énormes installations dont l’une est une maison entière sur deux étages dans laquelle on peut pénétrer pour y visualiser une vidéo. Construite sur le même principe que WS, l’installation est parsemée de détritus, les mêmes ayant servis au tournage de la performance et laissés en l’état. Rebel Dabble Babble,  examine à son tour les icônes de l’histoire de l’Art, comme le nu descendant l’escalier de Marcel Duchamps.

WS credits : Paul McCarthy, WS, 2013
Courtesy the artist and Hauser & Wirth
Photos: James Ewing

Rebel Dabble Babble credits : Paul McCarthy / Damon McCarthy, 2011 – 2012
Courtesy the artist and Hauser & Wirth
Photo: Joshua White

+

Paul McCarthy – WS
19 Juin – 4 Aout 2013

Park Avenue Armory
643 Park Avenue
New York, NY 10065

Hours & tickets details here.

 

Paul McCarthy & Damon McCarthy – Rebel Dabble Babble
20 Juin – 26 Juillet 2013

Hauser & Wirth
511 West 18th Street
New York NY 10011

Entrée libre

+

http://www.armoryonpark.org/

http://www.hauserwirth.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *